Liukeng, mille ans d'histoire en Chine

ISBN 978-2355120688

Élisabeth Souliac & Catherine Despeux
La Chine deviendra la première puissance mondiale au cours de ce siècle. Une grande civilisation, lorsqu’elle semble renaître de ses cendres, le fait en allant puiser à ses sources les plus profondes…

39,00 €

Liukeng est un charmant petit village de la province du Jiangxi, lové au coeur de la Rivière Noire (Wujiang) qui serpente dans les terres au sud du Fleuve Bleu.
La région, verdoyante et montagneuse, est parsemée de cours d'eau et de lacs, une richesse naturelle qui a fortement contribué à sa prospérité. Ce village, irrigué par les veines telluriques des dragons terrestres et protégé tout autour par des collines très boisées, est, telle la grotte à la source des péchés, un paradis terrestre. Un éminent poète des Tang, Liu Yuxi (772-842), a écrit que « la beauté d'une montagne ne tient pas à sa hauteur, mais au fait que des immortels y résident ».

De manière similaire, on pourrait dire que la réputation de Liukeng ne tient pas à la beauté de ses maisons, mais au fait que nombre d'éminents lettrés y ont résidé. Depuis le XIe siècle, la famille des Dong qui peuple le village y a donné naissance à de hauts fonctionnaires, dont un lauréat reçu premier aux examens impériaux, et des lettrés qui y ont fondé des académies.
Aujourd'hui, ce village, dont les plus anciennes maisons datent des XIIIe-XIVe siècles, a conservé son authenticité. Témoignage d'une vie rurale très dynamique, il est habité par les descendants de ces illustres lettrés dont tout le monde est fier. Parcourir le dédale de ses maisons est un bonheur. À chaque pas, l'on découvre un joyau de la culture chinoise, depuis les vers poétiques ou sentences parallèles qui encadrent et surmontent les entrées des maisons, les sculptures sur bois qui en ornent les piliers, ou les multiples temples, témoins d'une vie religieuse encore très présente.

Tradition et modernité cohabitent et créent des contrastes parfois saisissants. D'un côté, les paysans exécutent des gestes traditionnels et ancestraux et respectent encore des coutumes millénaires ; aux alentours du Nouvel an chinois, ses habitants sortent les principaux dieux du village en procession, ils organisent sur plusieurs jours des fêtes religieuses et donnent des représentations théâtrales dites Nuoxi, avec danses et masques, pour expulser les mauvaises influences et fêter le renouveau.
D'un autre côté, les habitants bénéficient des moyens de communication modernes ; ils ont accès à internet et à la télévision, présente dans quasiment chaque foyer ; certains d'entre eux font du commerce avec les plus grandes villes de Chine, jouissent d'une belle fortune et sont au faîte de la modernité.

La vie menée à Liukeng est typique d'une société chinoise traditionnelle, encore très empreinte d'un système social et de croyances religieuses que l'on croyait éradiqués de la Chine contemporaine. Partout, les familles qui peuplent majoritairement un village recomposent leur arbre généalogique, elles rétablissent les anciens cultes à leurs ancêtres ou aux divinités du lieu et reconquièrent un pouvoir perdu. L'organisation sociale s'appuie sur des réseaux complexes, difficiles à démêler, que ce soit le réseau du clan familial encore puissant dans la société contemporaine, le réseau territorial, celui des temples, des guildes marchandes, des confréries, etc.

C'est, à travers ce village, une grande partie de la Chine et un de ses visages méconnus qui nous sont donnés à voir.

Format : 380x380cm.
Sur-couverture & couverture simili-cuir rouge. 
Idéogrammes or embossés.


Vidéo de présentation avec Elisabeth Souliac & Catherine Despeux : 

Produits Connexes

Articles en relation