Alex Jones, ne pas manquer

Publié le : 17/07/2009 00:00:00
Catégories : Politique

flag

Aux Etats-Unis, Alex Jones est une institution. Dans les milieux dits « conspirationnistes » comme dans les médias mainstream, l’animateur radio du Alex Jones Show symbolise à lui seul la lutte contre le « Nouvel Ordre Mondial ». Il s’est en effet distingué depuis le milieu des années 1990 par son travail de journaliste et d’interviewer, ses émissions devenant au fil du temps le rendez-vous immanquable des enquêteurs indépendants sur les grands enjeux de la mondialisation et les affaires les plus louches de l’histoire récente des Etats-Unis. Il poursuit en parallèle une activité de producteur de documentaires d’investigation dont les conclusions se voient largement confirmées à la lumière des évènements actuels...

America Destroyed by Design (1997) sur la destruction méthodique et insidieuse de la souveraineté nationale américaine au profit d’une oligarchie financière apatride dont le but ultime est l’instauration d’un gouvernement mondial (« Totalitarian World Government ») par le biais de l’ONU.

America Wake up or Waco (2000) sur l’intransigeance et les mesures de rétorsions de plus en plus fortes de l’Etat Fédéral américain vis-à-vis des communautés refusant le modèle de société imposé par les forces du mondialisme.

Dark Secrets : Inside Bohemian Grove (2000) où Alex Jones infiltre et filme une soirée du Bohemian Club, un des clubs les plus fermés de l’élite américaine ( 2000 hommes qui représentent au total le quart de la fortune privée aux Etats-Unis ) notamment la « Cremation of Care », le clou du spectacle à saveur satanique ou dysneylandesque, on ne sait plus très bien.

Martial Lax 9/11 : Rise of the Police State (2004) sur les conséquences des attentats du 11 septembre que Jones considère comme une opération montée par cette même oligarchie mondialiste en vue de détruire les libertés civiles américaines fondamentales.

Terror Storm : a History of  Government-Sponsored Terrorism (2006) sur les operations dites “false flags” (“faux drapeaux”), attentats commis sous une bannière adverse contre son propre camp ou une tierce partie en vue de légitimer des actions impossibles à mener par des moyens légaux. Jones range sous cette catégorie les attentats du 11 septembre 2001 et ceux du 7 juillet 2005 à Londres.

Endgame: Blueprint for Global Enslavement (2007) plus particulièrement centré sur les activités du Groupe de Bilderberg en vue d’instaurer une North American Union (Union Nord-Américaine), pas de plus vers un gouvernement mondial, dont la colonne vertébrale serait la NAFTA Superhighway, réseau de voies autoroutières géantes reliant le Mexique au Canada par les plaines du Midwest américain.

The Obama Deception (2009) dans lequel le nouveau président des Etats-Unis, loin de son image médiatique de porteur de « changement », est présenté comme une marionnette de la haute finance et de Wall Street destinée à poursuivre l’agenda mondialiste en trahissant sans complexes ses promesses de campagne.

Reflections and Warnings: An Interview with Aaron Russo (2009), la dernière interview d’Aaron Russo, producteur, réalisateur et activiste politique libertarien mort en 2007, engagé dans la lutte contre le Nouvel Ordre Mondial. Ce dernier y relate notamment une conversation avec son ami de l’époque, Nicholas Rockefeller (de la grande famille de financiers américains) qui lui raconta six mois avant les attaques du 11 septembre qu’un évènement de grande envergure aurait bientôt lieu et que cet évènement aurait pour conséquence l’envoi de troupes en Afghanistan et en Irak.

Alex Jones poursuit ses émissions radios et ses sites ( www.prisonplanet.com et www.infowars.com ) qui sont des références dans le monde entier pour tous ceux qui s’intéressent aux développements du mondialisme. Il diffuse également en vidéo par le biais de Alex Jones TV. Il est cependant regrettable que son travail qui n’a pas d’équivalent en France ne soit accessible qu’aux anglophones. C’est pourquoi un français a eu la bonne idée et le courage de réaliser un sous-titrage à de nombreuses émissions de Alex Jones TV.

Le lien vers sa chaîne Youtube qui vous permettra d’accéder aux émissions sous titrées : http://www.youtube.com/user/hussardelamort

Partager ce contenu