Évènements

Christian Combaz : La France de Campagnol sur TV Libertés | Compil du 16 au 22 Août 2018

Publié le : 22/08/2018 11:48:38
Catégories : Auteurs , Christian Combaz , Médias , Vidéos auteurs

Christian Combaz : La France de Campagnol sur TV Libertés | Compil du 16 au 22 Août 2018.

En moins de 3 minutes, avec fougue et talent, l’écrivain Christian Combaz s’exprime au nom de cette France que l’on ne voit pas, que l’on écoute pas et en définitive que l’on ne respecte pas.


16 août : Un révélateur de l'évolution de la France.

Du temps des gendarmes de Saint-Tropez, personne en France n'était hors-jeu, personne n'était soumis à la dérision générale par nature, au moins dans les films, alors que depuis l'avènement des Bronzés, de Groland, des Deschiens etc une partie du pays écrase l'autre de son mépris en permanence.


17 août : Quand un coffre disparaît c'est toute une mémoire qui échappe à la perquisition.

Un jeune énarque, des gardes du corps, des passe-droits, des véhicules jamais fouillés, un appartement de fonction, un coffre fort qui disparaît juste avant une perquisition, voilà le faisceau d'indices qu'un magistrat à la retraite analyse à propos d' un fait divers qui vient d'affecter la préfecture dont dépend Campagnol. Ses conclusions peuvent servir ailleurs, on se demande même si elles ne sont pas faites pour ça.


20 août : Les "cartes grises en ligne", une vitrine de la nullité de Beauvau...

Quand vous essayez de composer un dossier de carte grise par internet, on vous annonce pendant une semaine que votre dossier est à l'instruction, puis que le dossier est refusé sans autre explication, alors que, lorsque vous descendez au garage du coin, votre carte grise, réclamée par le biais d'un autre service informatique qui lui est propre, est prête en cinq minutes. Un tel mépris administratif ne peut pas être fortuit.


21 août : La ministre de la Santé nous invite à feuilleter "Oui-Oui et la canicule".

La ministre de la Santé nous prend pour des imbéciles quand elle nous suggère de chercher les endroits frais quand il fait chaud. Mais ce n'est pas le seul cas. Ses liens avec l'industrie pharmaceutique relèvent du même mépris, de la même absence de pudeur.


22 août : Les artistes « contemporains » de 25 ans n'ont souvent ni talent ni humour.

Quand on fréquente à la fois les peintres du dimanche et les artistes subventionnés on a tout le loisir de comparer la patiente bienveillance des premiers et la prétention haineuse des autres.


Christian Combaz réédite son livre à succés, « Portrait de Marianne avec un poignard dans le dos » en juillet 2018 aux éditions Le Retour aux sources dans une nouvelle édition augmentée de plusieurs chapitres.

Articles en relation

Partager ce contenu