Christian Combaz : La France de Campagnol sur TV Libertés | Compil du 9 au 13 juillet 2018

Publié le : 16/07/2018 12:06:48
Catégories : Auteurs , Christian Combaz , Médias , Vidéos auteurs

Christian Combaz : La France de Campagnol sur TV Libertés | Compil du 9 au 13 juillet 2018.

En moins de 3 minutes, avec fougue et talent, l’écrivain Christian Combaz s’exprime au nom de cette France que l’on ne voit pas, que l’on écoute pas et en définitive que l’on ne respecte pas.


Au programme :

9 juillet : Les dentistes appauvris par la CMU prennent leur retraite après 70 ans.
Quand on ne s'exile pas au Portugal, on est obligé de travailler jusqu'à 72 ans pour avoir été dentiste chez les pauvres.

10 juillet : Le législateur a trois ans de retard, en moyenne, sur la réalité.
En matière de drones, la règlementation, tardive, hâtive, inutile, dont les décrets viennent de tomber avait surtout pour objet il y a trois ans d'effacer la honte d'avoir proféré un mensonge d'Etat à propos des survols de centrales nucléaires, (17 centrales survolées trois nuits de suite, aucune photo, aucun pilote appréhendé sur relevé QDM et pour cause, le directeur d'une des centrales, celle de Blaye, malgré toutes les pressions du régime Hollande, a dit tranquillement qu'il a vu des OVNIS de quatre mètres, pas des drones de trente centimètres).

11 juillet  : Quand on se reconnaît d'un regard on est déjà dans la résistance.
Face aux débordements et aux provocations venus de toutes les cultures non européennes, les vrais continentaux se reconnaîtront toujours, d'un seul regard, comme membres d'une communauté irréductible.

12 juillet : Le 80 km/h est le prétexte que le peuple attendait...
Ce qui fait tomber les gouvernements n'est parfois qu'une décision mineure qui finit par provoquer une colère générale. Le 80 sur les routes en fait partie. Le peuple n'attendait que ce prétexte. Pendant l'hiver on verra sans doute les premiers saccages de radars systématiques, de centres de contrôles, de panneaux, c'est écrit...

13 juillet : Le "miracle grec" à l'épreuve du détecteur de mensonges.
Prétendre que les Grecs s'en sont sortis par la soumission aux règles européennes, c'est un pur mensonge destiné à dissuader l'Italie de sauter le pas.


Christian Combaz réédite son livre à succés, « Portrait de Marianne avec un poignard dans le dos » (2017, autoédition) en juillet 2018 aux éditions Le Retour aux sources dans une nouvelle édition augmentée de plusieurs chapitres.

Articles en relation

Partager ce contenu