Évènement

Ukraine : Washington et Tel Aviv à la manœuvre | Par Lucien Cerise

Publié le : 23/02/2014 13:55:00
Catégories : Articles auteurs , Auteurs , Billets d'actualité , Lucien Cerise

Hormis les naïfs et les désinformés, nul ne doute que le coup d’État contre le président Ianoukovitch en Ukraine soit en réalité une initiative conjointe de Washington et de Tel Aviv, dans leur combat commun contre la Russie. Leur méthode pour prendre le contrôle de zones géopolitiques auparavant unifiées et souveraines est toujours la même : le séparatisme.


Le conflit séparatiste en Tchétchénie qui commença en 1994, et auquel Moscou mit un point final en 2009, fut l’occasion pour un certain Aleksandr Muzychko, citoyen ukrainien, de faire ses premières armes au service de l’axe du Mal, Washington/Tel Aviv, déjà à la barre derrière les séparatistes tchétchènes.

Or, vingt ans plus tard, nous retrouvons le même Muzychko à l’œuvre chez lui, cette fois-ci, en plein cœur de Kiev, mais toujours au service des mêmes maîtres. Ayant pris la tête du mouvement « Pravij Sektor » (« Secteur Droit »), organisation paramilitaire apparemment nationaliste, tout à la fois antirusse, antiaméricaine, antisioniste et anti-Union européenne, Muzychko semble néanmoins rester totalement inconscient de qui le pilote à distance contre le président ukrainien Ianoukovitch et ses alliés russes.

On lui attribue ainsi la pensée suivante : « I’ll be fighting Jews and Russians till I die » (« Je me battrai contre les Juifs et les Russes jusqu’à la mort »). Soit, mais le fait est que se battre contre les « Russians » jusqu’à la mort, c’est exactement le programme que des « Jews » haut placés ont besoin de sous-traiter et de voir accompli par de braves « goyim » dans son genre.

Ce putsch en Ukraine nous offre un cas d’école supplémentaire de la façon dont les revendications identitaires peuvent être utilisées par nos ennemis dans le cadre d’un conflit triangulé fondé sur une rivalité mimétique (ici, Ukraine vs Russie) orchestrée et stimulée par un troisième acteur inapparent à première vue. Il faudra s’en souvenir, pour ne pas tomber dans le piège, quand des jeunes cons issus de nos banlieues et partis faire le djihad en Syrie (ou ailleurs) sous tutelle du Mossad et de la CIA reviendront en France, avec le soutien du ministère de l’Intérieur et l’entraînement paramilitaire adéquat, pour installer à leur tour dans l’hexagone un conflit séparatiste sur fond de revendications identitaires.

Lucien Cerise


Pour aller plus loin :

“I'll be fighting Jews and Russians till I die: Ukrainian right-wing militants aiming for power”

http://rt.com/news/ukraine-right-sector-militants-210/

« BHL ment en direct à Kiev ! La preuve par l’image… »
http://blogs.mediapart.fr/blog/di-leta/200214/bernard-henri-levy-une-erreur-de-la-nature

« BHL est à Kiev ! Les sionistes avec les néonazis du Maïdan contre la Russie… »
http://www.lucmichel.net/2014/02/10/lucmichel-net-breaking-news-bhl-est-a-kiev-les-sionistes-avec-les-neonazis-du-maidan-contre-la-russie/

« Les puissances occidentales fomentent un coup d’État néo-nazi en Ukraine »
http://www.solidariteetprogres.org/orientation-strategique-47/ukraine-coup-etat-neonazi-10875.html

« Washington et Londres derrière la rébellion en Tchétchénie, selon Kadyrov »
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-09-24/washington-et-londres-derriere-la-rebellion-en-tchetchenie-selon/924/0/380272

« Les amis islamistes tchétchènes de Bernard-Henri Lévy, Glucksman et autres Cohn-Bendit sèment la terreur à Moscou et dans le Caucase »
http://www.pcn-ncp.com/cp/cp100330fr.html

Partager ce contenu