Évènement

Le criminel extrémiste norvégien Breivik n'est pas fou !

Publié le : 06/12/2011 22:59:51
Catégories : Actualité

breivikSelon Marc Rousset, écrivain, économiste, auteur de « La Nouvelle Europe Paris-Berlin-Moscou »

« La conclusion, c’est qu’Anders Behring Breivik qui a tué froidement 77 personnes en Juillet 2011 en Norvège est fou » a pu déclarer le procureur norvégien Svein Holden le 29 Novembre 2011. Etre fou, selon le dictionnaire Larousse, c’est avoir perdu la raison. Breivik a t-il vraiment perdu la raison ? Breivik se considère comme un « chevalier «  en « croisade » et dit avoir commis « ses exécutions par amour pour son peuple ». Breivik a de plus fait savoir à ses avocats qu’il ne voulait en aucun cas être déclaré irresponsable. « Ils vont me déclarer fou. Ne les croyez pas » avait il écrit, avec un très lucide sentiment prémonitoire dans son Manifeste.

IL ne faut pas confondre extrémisme et folie

Les terroristes du djihad sont ils tous des fous ? Dans ce cas que font-ils encore à Guantanamo ? Hitler qui s’est fait élire démocratiquement après avoir harangué des foules, apprécié les opéras de Wagner, l’architecture, la musique et la peinture et vécu avec Eva Braun était il fou ? Staline, le mangeur d’hommes et Mao qui ont été des plus grands criminels dans l’histoire que Hitler étaient ils fous ?Les droits de l’hommiste, les gouvernements européens, les médias du politiquement correct considèrent tous les extrémistes criminels comme des fous, l’expression étant même entrée dans le langage quotidien et devenue un pléonasme en ce qui concerne Adolf Hitler. Le « croisé » George W Bush à la recherche de pétrole et d’armes de destruction massive tout en voulant introduire la démocratie au Moyen-Orient, n’était il pas fou lui aussi en voulant envahir l’Irak avec des centaines de milliers de morts à la clé ? Ne fallait il pas être fou pour vitrifier Hiroshima le 6 aout 1945 , soit 250 000 morts ou pour lancer des raids alliés bombes au phosphore sur Dresde en février 1945, soit 135 000 morts , ou en juin 1943 sur Hambourg ,soit 50 000 morts, alors que le raid allemand sur Coventry en septembre 1940 avait fait 380 morts et le raid sur Londres en mai 1941 1500 morts !

Ne fallait il pas être fou pour laisser agresser la Libye par l’OTAN en faisant fi de sa souveraineté au nom des droits de l’homme , avec comme seul résultat les destructions par les bombardements, la mort de plus de 20 000 Libyens et l’éclosion d’ un Printemps arabe avec l’islamisme dans ses fourgons ?Les Israéliens sont les premiers à réaliser que ce très court Printemps arabe pourrait bien déboucher sur un hiver long et rude !(1) Selon l’anglais Chesterton « le monde est pétri de valeurs chrétiennes devenues folles »

.Mais n’est ce pas aussi une folie que d’être irréaliste, utopiste, lâche et traitre envers son pays en ne voulant pas reconnaitre l’évidence, à savoir que l’actuelle immigration extra-européenne en France correspond à une véritable invasion nous menant tout droit à la guerre civile d’ici une vingtaine d’années ? Ne peut-on pas aussi être considéré comme fou si l’on peut admettre que tous les deux ans la population extra -européenne de la France par le jeu cumulé des nouveaux entrants et des naissances augmente de 800 000 personnes par an, soit l’équivalent de l’agglomération lilloise ? Ne doit on pas aussi être considéré comme fou si l’on continue de pousser des cocoricos démographiques sur la vitalité de la démographie française avec un taux de fécondité de 2 enfants par femme, soit moins que les 2,1 enfants par femmes pour assurer le taux de remplacement d’une population à l’identique, alors que ce taux moyen cache une catastrophe, à savoir la déseuropéanisation de la France avec un taux de fécondité des femmes d’origine européenne de 1,7 enfants par femme, tandis que celui des populations immigrées d’origine extra-européenne est de 3,4 enfants par femme, soit le double très exactement ! Ne faut il pas être fou, comme nous le diront ou nous l’écriront nos petits enfants pour laisser l’UMPS ne prendre aucune mesure sérieuse contre les flux migratoires alors qu’en 2030, si rien ne change, le pourcentage des naissances d’origine extra-européenne en France sera de 30% , et en 2050 de 50% , à comparer aux 18% actuels avec tous les problèmes que nous rencontrons déjà dans nos banlieues , dans les rues pour notre sécurité et dans le remplissage de nos prisons. Selon la maxime de Chamfort ,  ne faut il donc pas être fou « que de laisser en repos ceux qui mettent le feu et de persécuter ceux qui sonnent le tocsin » ?

Dans notre civilisation décadente, les héros de nos pères, peu soucieux de leur bien être matériel, prêts à sacrifier leur vie, sont considérés par les nouvelles générations comme des fous ! En prétextant de la folie de Breivik, le politiquement correct norvégien va lui faire administrer des drogues sédatives à vie et régler très habilement le problème .Mais ce ne sera qu’une façon supplémentaire de vouloir occulter les réalités qui assaillent notre société européenne moribonde. Breivik est en fait un extrémiste criminel qui, au nom de l’éthique de la responsabilité de Max Weber, va jusqu’au bout de son raisonnement. On peut donc le condamner à la prison à vie au nom de l’éthique de la morale et des lois norvégiennes, mais le considérer comme fou est une absurdité politicienne qui n’honore pas la justice norvégienne. A ce compte, tous les djihadistes musulmans, tous les salafistes, tous les intégristes religieux criminels , tous les poseurs de bombes du FLN sans qui l’Algérie serait toujours française , ainsi que la plupart des héros et des grands découvreurs de l’histoire européenne tels que Christophe Colomb devraient aussi être considérés comme fous !

Brevnik est un criminel extrémiste, pas un fou

Brevnik est tout simplement un croisé européen du Moyen Âge condamné par les valeurs de nos sociétés. On notera à ce sujet que si le même phénomène d’immigration de masse européenne s’effectuait dans un pays musulman, ce qui fut d’ailleurs le cas pour les colons européens en Algérie, toutes les belles âmes européennes droits de l’hommiste du politiquement correct trouveraient normal que des milliers de djihadistes musulmans salafistes ou wahhabites soucieux de garder leur identité assassinent des Européens ou mettent des bombes dans les églises comme c’est déjà le cas pour les chrétiens d’Irak et les coptes d’Egypte .Elles trouveraient à redire contre cette incrustation illégitime. De même lorsque des moines tibétains s’immolent par le feu à Lhassa suite à l’immigration des Hans et la sinisation par Pékin afin de défendre leur identité, leur culture et leur religion, pourquoi les médias ne les considèrent ils pas comme des fous ?

Brevnik est donc un criminel extrémiste, mais il n’est pas fou ! Aldous Huxley remarquait que «  les  faits ne cessent pas d’exister parce que nous les ignorons ». Dans le Meilleur des Mondes, il a même pu écrire : « le véritable danger pour les idées, la culture et l’esprit risque davantage de venir d’un ennemi au visage souriant et doucereux que d’un adversaire inspirant la terreur et la haine »

(1°) Isabelle Lasserre-« Israël sonne la mobilisation face aux « tempêtes arabes »-Le Figaro du 30 Novembre!

Partager ce contenu