Le secret domine ce monde... | Par Francis Cousin

Publié le : 26/02/2019 11:26:14
Catégories : Articles auteurs , Auteurs , Billets d'actualité , Francis Cousin


L’État, c’est toujours la mafia despotique du mensonge de la pourriture capitaliste…

L’à-plat-ventrisme des médias, c’est toujours le discours d’esclave des larbins de la marchandise…

Souvenez-nous de l’affaire Robert Boulin… L’information judiciaire étatique au service des gangs gouvernementalistes, conclut en 1991 à un suicide. Finalement, l’enquête, grâce au courage de la famille est rouverte en 2015 pour « arrestation, enlèvement et séquestration suivis de mort ou assassinat ».

Février 2019…

…un pitoyable clown philosophesque des mystifications officielles du capitalisme en décomposition se fait verbalement bousculer ; c’est atroce

Des milliers de prolétaires anonymes revêtus du Gilet Jaune de la colère sociale, emprisonnés, tabassés, mutilés et vilipendés ; c’est normal…

Deux portraits de Simone Veil dessinés sur les boîtes aux lettres de la façade de la mairie du 13e arrondissement à Paris ont été tagués de croix gammées le 11 février 2019. Or il est de notoriété publique et en même temps d’ailleurs aisément vérifiable sur tous les sites internet spécialisés que le quartier en question et notamment la Place d’Italie est quadrillé de matériel vidéo surveillance…

Quand la police du Capital nous communiquera t-elle les bandes vidéo ?

Quand les opérations de profanation de cimetières dé-voileront-elles enfin leur véritable origine ?

Le secret domine ce monde, et d’abord comme secret de la domination. 
Commentaires sur la société du spectacle

Le masquage généralisé se tient derrière le spectacle qui donne ainsi à infiniment contempler quelque chose en tant que complément décisif et stratégique de ce qu’il doit empêcher simultanément que l’on voit et, si l’on va au fond des choses, c’est bien là son opération la plus importante ; obliger à sans cesse observer ceci pour surtout ne point laisser appréhender cela. 
Commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers

Le capitalisme est entré dans une déliquescence majeure qui ouvre le chemin à sa crise mortelle…

La soupe hystérique de l’antiracisme du Capital est la dernière matraque disponible pour la classe capitaliste en temps de panique extrême pour diaboliser la lutte de classe indomptable et légitimer l’inquisition pathologique de la France des pègres du haut qui traque ainsi les mauvaises pensées indisciplinables des prolétaires de la France d’en bas afin de sanctionner sous le nom de «dérapage» le moindre manquement au dogme marchand de l’époque: l’égalisation servile de tout avec tout dans le culte idolâtre de la seule liberté despotique du profit et de ses laquais…

Demeurons in-contrôlables.

Version PDF

Partager ce contenu