Évènement

Let's do the math, mister America

Publié le : 20/04/2008 00:00:00
Catégories : Archives Scriptoblog (2007-2013) , Articles par thèmes , Auteurs , Géopolitique , Michel Drac

doigt

1643 : c’est la date où le Tibet a perdu son indépendance réelle, lorsque le régime lamaïque s’est reconnu vassal de l’empereur de Chine.

1950 : c’est la date où le Tibet a perdu son indépendance formelle, lorsque les maigres troupes du Dalailama ont été balayées par l’Armée Rouge de Mao.

20 minutes : c’est le temps consacré par le journal télé des grandes chaînes, en moyenne, pour commenter les manifs pro-Tibet au passage de la flamme à Paris.

0 minute : c’est le temps consacré par le journal télé des grandes chaînes françaises, en moyenne, pour commenter les manifs pro-Serbes à Paris, lors de l’indépendance du Kosovo.

5 millions : c’est le nombre de Tibétains sur l’ensemble du Grand Tibet, c'est-à-dire y compris les provinces extérieures du Tibet. 5 millions : c’est la population sous régime d’exception dont les médias nous parlent depuis un mois (à raison).

1.000 millions : c’est la population de la Chine dans les zones rurales. Ces paysans sont fixés géographiquement par le système du « hukou », le passeport intérieur qui fait d’un Chinois rural un assigné à résidence permanent. 1.000 millions : c’est la population sous régime d’exception dont les médias ne nous parlent pas depuis un mois.

800 : c’est le nombre de prisonniers politiques tibétains en Chine (estimation haute). C’est aussi le nombre de personnes privées de liberté dont les médias nous parlent depuis un mois (à raison).

240 millions : c’est la population active de la Chine dans les zones urbaines. La majorité est, au regard des normes internationales, manifestement sous-payée (salaire horaire moyen en Chine : 0,5 $, au Maroc : 4 $, aux USA : 16 $). Le différentiel sert à financer le développement forcené de la puissance industrielle chinoise (accumulation primitive du Capital, comme en Angleterre à l’époque de Dickens, comme en France au temps de Germinal, comme en Russie en 1930). 240 millions : c’est la population privée de liberté dont les médias ne nous parlent pas depuis un mois.

20 % : c’est le taux de croissance annuel du marché de l’automobile chinoise. 10 millions de véhicules ont été fabriqués en Chine en 2008, ce qui fait de la Chine le troisième, et sans doute très bientôt le deuxième producteur mondial. Le coût moyen de l’heure travaillée est estimé à 6 $ dans l’industrie automobile chinoise (tous frais inclus).

20 % : c’est le chiffre prévisionnel de baisse des effectifs chez General Motors selon le programme de rationalisation en cours. Le coût moyen de l’heure travaillée est estimé à 50 $ dans l’industrie automobile américaine. Michael Moore peut retourner à Flint caméra sur l’épaule, ça va pleurer dans les chaumières.

70 milliards de dollars : c’est le volume annuel des investissements étrangers, surtout occidentaux, en Chine. Aucune étude officielle n’existe sur la corrélation entre les bénéfices des multinationales et l’investissement dans les pays à bas coûts salariaux.

1 % : c’est le taux annuel de baisse des salaires réels ouvriers et employés aux USA, depuis cinq ans.

50 euros : c’est le prix d’une bouteille customisée cristal de 37 cl d’eau minérale Bling du Tennessee, le « must » sur les tables de la classe supérieure étatsunienne.

608 milliards de mètres cubes : c'est l'estimation des réserves d'eau douce dans les lacs tibétains, soit 70% des réserves d'eau des lacs sur l'ensemble du territoire chinois.

100 millions : sauf krach boursier et déflation mondiale, c’est le nombre de Chinois qui auront rattrapé la classe moyenne occidentale en terme de niveau de vie avant la fin de la prochaine décennie

2 millions : c’est le nombre de familles américaines qui risquent de se retrouver à la rue à cause de la crise des subprimes

700 milliards de dollars : c’était le déficit commercial américain en 2006

180 milliards de dollars : c’était l’excédent commercial chinois la même année

6.380 milliards de dollars : c’est le montant estimé de la dette extérieure américaine

1.330 milliards de dollars : c’est le montant des réserves de change chinoises

20 % : c’est la perte en $ des bourses américaines par rapport à leur plus haut de 2007. Perte atténuée par la baisse du dollar : en euros, la perte est de 35 %

35 % : c’est à peu près la perte de la bourse de Hong-Kong par rapport à son plus haut de 2007

18 % : c’est l’accroissement du budget militaire chinois en 2007. Chiffre fortement médiatisé.

70 milliards de dollars : c’est le budget militaire chinois estimé par les spécialistes américains

623 milliards de dollars : c’est le budget militaire des USA en 2008 (doublement depuis 2001). Chiffre peu médiatisé.

2 000 milliards de dollars : c’est le coût estimé de la guerre en Irak pour les USA, si les troupes américaines restent sur site jusqu’en 2010.

190.000 : c’est l’effectif des troupes américaines en Irak et en Afghanistan

6.500 : c’est le nombre de soldats qui participaient aux manœuvres communes russo-chinoises dans l’Oural, l’an dernier

Et pendant ce temps, en France...

20 milliards d’euros : c’est le montant des contrats décrochés par notre président - VRP lors de son dernier séjour à Pékin (petit joueur)

On n’a pas compté : le nombre de couacs dans la communication gouvernementale française, depuis un mois !

PS : les notes vocales prises pendant la consultation Internet préalable à cet article ont été enregistrées sur un dictaphone Olympus Digital Voice Recorder VN-2100. Très bon matériel, incroyablement bon marché. Made in China, bien entendu.

Partager ce contenu