Évènements

Macron - Trump : François Hollande se lâche au jardin des beaufs | Par Christian Combaz

Publié le : 26/04/2018 20:22:31
Catégories : Articles auteurs , Auteurs , Billets d'actualité , Christian Combaz

François Hollande n'a jamais été très fin, mais quand il ricane sur le rôle passif de son successeur dans le couple qu'il forme avec Trump, on se demande où est l'humanisme rondouillard et bienveillant du promoteur du mariage homo.


Crédit GEORGES GOBET / AFP

Il n'y a rien de plus détestable que de monter sur ses grands chevaux pour une phrase. Jouer les Christine Angot, se faire mousser en affectant l'indignation au moindre propos est un exercice dont les gens ont d'ailleurs cessé d'être dupes et qu'ils réprouvent désormais. L'émission de Ruquier les aura vaccinés, elle aura eu ce mérite même s'il est à peu près le seul. Donc sans méconnaître la part de l'improvisation, la légèreté du plateau, sans en faire tout un plat, sans indignation aucune, on peut dire que la réflexion de François Hollande à propos du couple Macron Trump (l'un est passif et l'autre pas) n'est ni scandaleuse ni passible des foudres des associations, non: elle était tout simplement prévisible de la part d'un balourd narcissique coureur de femmes qui fait son intéressant libéré de toute entrave.

Il parle comme à la fin d'un banquet corrézien après le départ de Patrick Sébastien et il révèle son niveau, c'est tout. Ce type n' a pas de surmoi en général, mais là une fois soulagé de celui de la charge présidentielle il ne lui reste rien de ce qu'on appelait autrefois la réserve, et dont il jouissait si peu.

Après en avoir fait des tonnes sur la PMA, le mariage gay, l'association le Refuge, les injustices, les discriminations, il saute à pied joints dans le jardin des beaufs, il patauge dans la piscine et il fait la queue devant le barbecue en disant à peu près "c'est vrai quoi on n'est pas des pédés".

Lire la suite de l'article sur Atlantico.fr


Christian Combaz réédite son bestseller, « Portrait de Marianne avec un poignard dans le dos » (2017, autoédition) en juillet 2018 aux éditions Le Retour aux sources dans une nouvelle édition augmentée de plusieurs chapitres.

Partager ce contenu