Passe d’armes entre deux auteurs du "Retour aux sources"…

Publié le : 18/08/2017 17:49:12
Catégories : Actualités des éditions Le Retour aux Sources , Adrien Abauzit , Auteurs , Entretiens , Pierre Hillard , Vidéos auteurs

Ces derniers jours ont été le théâtre d’une passe d’armes idéologique entre deux de nos auteurs : Pierre Hillard et Adrien Abauzit.

Nous publions ici les propos des deux protagonistes sur un sujet éminemment complexe. Ces propos se suffisent à eux-mêmes pour comprendre la teneur du problème. Sur le fond, nous leur laissons le soin d'en débattre courtoisement au coin du feu ou publiquement. Des éléments de réponses circulent déjà...


Le professeur (à droite)... et son élève (à gauche) ? En tout cas, les deux auteurs sont amis !

Les délcarations d'Adrien Abauzit

"Pourquoi la France disparaît ? La réponse qui est donnée en général par les milieux d’extrême droite ou dissidents, c’est le recours systématique à la question juive. Mais je fais remarquer que la « Révolution Française » n’a pas été faite par des Juifs ! Je fais remarquer que la révolution de 1944 n’a pas été faite par des Juifs non plus ! Je ferai même remarquer que Vatican II n’a pas été fait non plus par des Juifs. Ce recours systématique à la question juive et judeo-centriste parfois, il faut le dire, un peu délirant, me fatigue..." 
- Adrien Abauzit
14 août 2017.

"[...] Pierre Hillard en l'occurence pense comme moi je l'ai eu au bout du fil à ce sujet donc n'essayez pas de le retourner contre moi..."
- Adrien Abauzit
15 août 2017.


Les réponses de Pierre Hillard

"Bonjour à tous,

Suite à un entretien, Adrien Abauzit dit que les Juifs n'ont pas joué de rôle dans la révolution de 1789 et la constitution de Vatican II. Lors d'échanges sur des forums, il me cite en affirmant que je rejoins ses propos.

Il va de soi que je n'ai jamais dit cela en privé comme en public :

J'ai toujours affirmé qu'il y avait une bataille à mort depuis le Golgotha entre la synagogue (talmud) et l'Eglise catholique avec des répercussions politiques. 
L'habileté de la synagogue, c'est d'utiliser des "voitures-balai" parmi des non-Juifs qui, depuis 2000 ans, sont les relais plus ou moins efficaces de l'idéal rabbinique.

Toutes les hérésies et/ou les idéologies proposées par ces courants, sans pouvoir toutes les citer : arianisme, bogomiles, albigeois, cathares, hussisme, protestantisme sous toutes ses formes, franc-maçonnerie athée ou déiste, rose-croix, martinisme, « Être Suprême » cher à Robespierre, synarchie, etc., ne sont que les outils de la synagogue pour renverser un modèle catholique trinitaire avec ses implications politiques.

- Quand le goy Pic de la Mirandole publie son livre « Neuf cents conclusions » en 1486, son ouvrage est condamné par l'Eglise car ses propos mettent « la magie et la cabale au-dessus du témoignage des Evangiles ». Ce goy était un outil utile au service de la synagogue. 
- Il en va de même avec les Luther, Calvin... imprégnés de gnose via les Rose-Croix. Ils étaient des outils utiles à la synagogue car le protestantisme est un christianisme judaïsé. 
- Quand le protestant Philippe Rühl brise la Sainte Ampoule datant du baptême de Clovis, il est un outil utile de la synagogue. Quand Robespierre met à l'honneur l' « Être Suprême », il porte au pinacle en fait l'En-Sof (Dieu infini) propre à la Kabbale. 
- Quand Adrien Duport favorise, en 1791, l'obtention de la citoyenneté française aux Juifs, il est un outil utile de la synagogue. 
- Quand Napoléon I convoque le Grand Sanhédrin en 1807, il est un outil utile de la synagogue. 
- Quand de Gaulle rétablit les principes de 1789 en 1944/1945, il est un outil utile de la synagogue.

On pourrait citer bien d'autres exemples.

Ce n'est pas parce qu'on ne trouve pas ou peu de Juifs dans certains grands événements de l'histoire qu'il faut les écarter. Tous ces non-Juifs sont imprégnés à divers degrés de libéralisme (nominalisme, naturalisme,...) hérité de la synagogue talmudique qui est l'essence même de la Révolution.
Monseigneur Henri Delassus a prouvé magistralement dans son livre paru en 1910 « La conjuration anti-chrétienne » le rôle de la synagogue qui, via des idéologies (franc-maçonnerie,...), a su téléguider les esprits de non-Juifs à son profit.

C'est aux non-Juifs (goy) de rester fidèles à l'esprit de la Tradition afin de torpiller les initiatives spirituelles et politiques de la « synagogue de Satan » en reprenant l'expression de saint Jean (Apocalypse II, 9; III, 9).

Enfin, je renvoie les lecteurs vers mon livre, "Atlas du mondialisme" dans lequel je mets à disposition un document inédit pour appuyer mes propos (photos ci-dessous)."

- Pierre Hillard
16 août 2017.

"Comment les juifs ont changé la pensée catholique" : 
Un document exclusif à découvrir dans le dernier livre de Pierre Hillard, Atlas du mondialisme...

"Bonjour à tous,

Suite à ma réaction hier concernant les propos d'Adrien Abauzit et après avoir lu la plupart des commentaires (sur les réseaus sociaux - NDLR), j'estime que certains propos n'ont pas leur place.

Je ne suis pas d'accord avec Adrien concernant le rôle et l'influence du judaïsme talmudique sur la révolution de 1789 et la mise en forme de Vatican II. Lui ayant offert mon livre "Atlas du mondialisme" fin juin, je lui ai conseillé lors de notre dernier entretien téléphonique de lire au moins le chapitre 7 qui explique les causes profondes à l'origine de la situation actuelle.

En revanche, je condamne tous les propos qui visent à le blesser lui ou sa famille. J'en profite pour dire qu'il défend courageusement le maréchal Pétain à partir de preuves indiscutables. C'est tout à son honneur compte tenu de la situation actuelle.

Merci donc de respecter les règles élémentaires de courtoisie afin que nous puissions continuer à réfléchir et agir ensemble pour tenter de défaire l'ennemi. Enfin, après que tout le monde ait pu s'exprimer, j'estime maintenant et pour ma part que l'affaire est close.

Bien à vous tous."
- Pierre Hillard
17 août 2017.


Nous vous proposons également une vidéo d'un entretien croisé entre les deux auteurs datant de 2012 et réalisée par les éditions Le retour aux sources qui avait pris l’initiative de publier le 1er livre d'Adrien Abauzit, Né en 1984, abécédaire pour une jeunesse déracinée, avec le soutien de Pierre Hillard.

Articles en relation

Partager ce contenu