Qu'est-ce qu'être français ?

Publié le : 02/11/2009 19:36:04
Catégories : Humour

marianne_croquisLe gouvernement de la prétendue République paraît-il Française a lancé récemment un "grand débat sur l'identité française". Dixit Eric Besson : "La question maintes fois posée de savoir ce qu’est une Nation, et ce qu’est le sentiment national, qui fait que des individus s’identifient corps et âme à d’autres individus qu’ils ne connaissent pourtant pas, me semble plus que jamais d’actualité. Cette question ne doit être le monopole ni des partis politiques, ni des historiens, ni des intellectuels. Elle appartient à tous, elle appartient au peuple. Tel est l’objet de ce grand débat sur l’identité nationale, qui doit, grâce aux contributions apportées sur ce site Internet, et dans les réunions organisées sur l’ensemble de notre territoire, aboutir à des propositions concrètes, permettant de renforcer notre cohésion nationale et de réaffirmer notre fierté d’être Français."

Quoique n'étant évidemment pas dupe de la manip (l'UMP parle de tout, l'essentiel étant de capter le débat), je dois dire que pour une fois, si je croyais à la sincérité de la démarche, je la soutiendrais. Donc, en bon citoyen, je contribue au débat.

J'ai posté sur le site du "débat" une contribution sincère, courte (c'est la règle du jeu) et directe...

Ouvrez les guillemets :

Etre français, c'est être compatible avec la France et vouloir être français.

Etre compatible avec la France : parler français, avoir un modèle familial compatible avec la société française (ni polygame, ni endogame, et plutôt bilatéral), et un modèle culturel également compatible :

-          acceptation de la liberté individuelle, avec ses inévitables inconvénients ;

-          acceptation de l'égalité des citoyens devant la loi, donc ne pas être communautariste ;

-          recherche de la fraternité comme facteur d'équilibre entre liberté et égalité, donc mieux vaut ne pas être ultralibéral par exemple.

Vouloir être français : apprécier ce que la France a été dans l'Histoire : le pays qui a toujours défendu (sauf parenthèses historiques) un idéal où la légitimité du pouvoir dépend de sa soumission à des valeurs humaines supérieures. Comprendre et aimer ce que représente cette idée, qui court du baptême de Clovis à la bataille de Valmy, jusqu'à la France libre de 1942. Bref, ne pas être admiratif du "modèle américain", de "l'Oumma musulmane", etc.

Conclusion : je suggère à Eric Besson de se demander si Nicolas Sarkozy est français...

Comme mon petit doigt me dit que ma contribution ne passera pas la censure, je la copie sur scriptoblog. Je vous préviens si, contre toute attente, ça passe sur le site du "grand débat" à la mords-moi-le-bulletin-UMP et j'ai un retour quelconque (je veux dire : à part un avis de contrôle fiscal).


Partager ce contenu