Évènement

Rassemblement le 17 décembre : Halte aux fauteurs de guerre !

Publié le : 13/12/2011 10:06:14

tract_recto

Rassemblement unitaire

Arabie Saoudite, Qatar : halte aux fauteurs de guerre !

Samedi 17 décembre 2011, à Paris

13h : Rassemblement Place de l’Etoile (à l’angle de l’avenue Hoche et de l’avenue de Friedland).

M° Etoile, sortie 2 (avenue de Friedland)

Avec le soutien de :

Dieudonné M’bala M’bala, humoriste

Alain Soral, écrivain, président de l’association Egalité & Réconciliation

Le Libre Penseur, chirurgien-dentiste, journaliste

Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, écrivain

Philippe Prévost, docteur es-lettres, historien, journaliste, écrivain

Ahmed Moualek, fondateur de La Banlieue s'exprime

L'Axe du Mal, Etats-Unis d'Amérique en tête, a d'autres appuis au Proche-Orient que l'état d'Israël.

L'Arabie Saoudite, ainsi que le Qatar, servent avec zèle les ingérences américaines dans la région, non seulement par l'implantation de bases militaires, mais aussi par leur rôle dans la tragédie palestinienne.

Véritables têtes de pont au Proche-Orient, ces deux pays collaborent aux intérêts stratégiques de domination américaine et sioniste dans le monde arabe.

Leur collaboration ne s'arrête pas là.

Non content de jouer les kapos pour l'Oncle Sam, l'Arabie-Saoudite exporte dans nos banlieues françaises une lecture littéraliste de l'Islam, provoquant, dans un contexte social paupérisé, une fracture supplémentaire entre les français de confession musulmane et le reste de la communauté nationale.

Le Qatar, lui, jouant la carte ethnique de l'arabité, tente de récupérer les élites issues de l'immigration maghrébine pour en faire sa 5ème colonne à l'intérieur de notre pays.

Contre l'impérialisme américain en djellaba, contre la manipulation des français sur une base religieuse ou ethnique, montrons tous à ces deux pays que nous ne sommes pas dupes de leur stratégie, à l'extérieur comme à l'intérieur de nos frontières.

Contre les valets de l'Oncle Sam !

L'islamité et l'arabité revendiquées par le Qatar et l¹Arabie-Saoudite ne doivent pas faire oublier qu'ils demeurent les meilleurs alliés des Etats-Unis et d'Israël au Proche-Orient.

Partager ce contenu