Évènements

Recension de « Voir Macron » de Michel Drac dans la revue « Synthèse nationale »

Publié le : 02/04/2018 16:17:18
Catégories : Actualités des éditions Le Retour aux Sources , Auteurs , Michel Drac , Recensions

Recension de « Voir Macron, 8 scénarios pour un quinquennat » de Michel Drac dans la revue « Synthèse nationale » N°48 – printemps 2018.


« Mettre en danger les Européens par la déstabilisation de l’équilibre stratégique sur leur continent. Puis garantir leur sécurité en échange de leur soumission. »

Brillant essayiste qui bâtit une œuvre hors des sentiers battus, Michel Drac a un instant délaissé la critique de livres sur Youtube pour rédiger cet ouvrage à mi-chemin de l’analyse politique et de la futurologie. Il réfléchit à la victoire d’Emmanuel Macron et aux six premiers mois de sa présidence « jupitérienne ».

Jugeant que cette élection marque l’agonie du Système (est-ce vraiment certain ?), l’auteur reconnaît au nouveau locataire de l’Élysée un vrai professionnalisme politique (assez aisé après les présidences calamiteuses de Sarko et de « Flamby ») et d’« avoir tenu un discours disruptif dans une époque disruptive. D’où une illusion de maîtrise. Simple astuce de communication. Mais astuce reproductible » et qui semblent satisfaire les Hexagons, autrefois grand peuple politique, dorénavant vaste conglomérat de nullités existentielles. Avant de proposer huit scénarios, Michel Drac s’attarde sur l’économie, la culture, la technologie, la politique, l’écologie, la géopolitique et la démographie.

Il prend le risque de se tromper (et il l’avoue), mais ose écrire des canevas du futur immédiat. Il dénonce avec raison :

« ...la vassalisation de l’Europe continentale par les États-Unis. Les complexes militaro-industriels européens n’ont pratiquement pas été associés. Mettre en danger les Européens par la déstabilisation de l’équilibre stratégique sur leur continent. Puis garantir leur sécurité en échange de leur soumission. Stratégie classiques des empires : s’adosser à un prédateur rival ».

Pour Michel Drac, le monde se transforme en un immense baril de poudre prêt à exploser à la première mèche géopolitique, financier ou économique. Très porté précisément sur ces sujets, l’auteur se penche sur l’avenir de l’euro. Suivant les circonstances de départ, la monnaie unique sombrera ou se transformera. Il pense par ailleurs que dans les prochains mois éclatera une crise économique bien plus terrible que celle de 2008. Il prévoit des Krachs boursiers, la faillite des banques occidentales, la confiscation de l’épargne des particuliers par les banquiers et la nationalisation partielle (l’Etat devenant copropriétaire des terrains, des maisons et des appartements).

Dans l’un des scénarios, il imagine l’instauration d’une « dictature bancaire », la mise en résidence surveillée de Jean-Luc Mélenchon et de Valérie Pécresse, l’internement en psychiatrique de Marine Le Pen et l’extension des lois anti-terroristes à toute la vie quotidienne, d’où l’interdiction des manifestations, des grèves et même de toute critique !

L’auteur s’inquiète du rôle subversif d’officines discrètes qui manipulent aussi bien les gauchistes que l’extrême droite dans une « nouvelle stratégie de la tension » à l’échelle européenne. La plupart des scénarios sont pessimistes. L’un d’eux l’est toutefois moins avec la victoire au printemps prochain du Mouvement Cinq Etoiles aux législatives italiennes. Michel Drac semble pourtant ne pas connaître ce mouvement populiste hétéroclite dont certains de ses membres les plus en vue, Luigi Di Maio son candidat à la présidence du Conseil, et Chiara Appendino, la mairesse de Turin, ont été invités par des cénacles atlantistes et mondialistes. Il rêve même du surgissement de son équivalent en France ! Or cet équivalent existe déjà depuis plus d’un an : c’est La République en Marche !

Il faut néanmoins se dépêcher d’acheter ce livre afin de savoir si Michel Drac a la capacité d’être la nouvelle Pythie des temps hyper-modernes.

Articles en relation

Partager ce contenu