Évènements

Sortie de « Portrait de Marianne avec un poignard dans le dos » de Christian Combaz

Publié le : 24/07/2018 15:52:05
Catégories : Actualités des éditions Le Retour aux Sources , Auteurs , Christian Combaz , Sorties


« Portrait de Marianne avec un poignard dans le dos »

- Nouvelle édition actualisée et augmentée -
Christian Combaz
Éditions Le retour aux sources
Format : 14x21cm 
216 pages.


Le livre interdit de Christian Combaz...


Voilà un bref essai, incisif et brillant, sur les questions et les personnages les plus contemporains. L'anecdote, toujours documentée (on croise Pierre Bergé, François Hollande, Nicolas Sarkozy et toute la haute pègre de l'édition, du journalisme, de la politique et de la diplomatie), est toujours au service d'une réflexion, ce qui éloigne ce livre du genre du pamphlet et conduit le lecteur à réfléchir sur les mafias qui le gouvernent. Ce n'est guère amusant, on sent poindre la catastrophe, mais personne, dans ce personnel dirigeant, n'a demandé notre avis d'électeurs sur l'essentiel des décisions prises de 1980 à nos jours… Cette France-là c'est celle du Splendid, de Canal Plus, d'Attali, de BHL... et désormais de Macron. C'est la France qui déteste la tradition et l'histoire, c'est la France qui n'aime que les Américains et le commerce, c'est la France qui collabore avec le plus offrant même s'il promet la ruine, c'est la France multiculturelle qui laisse entrer n'importe qui et qui fait n'importe quoi. À travers le récit d'expériences vécues, l'auteur nous présente l'évolution et la situation de la France, qui n'a, pour lui, rien d'un suicide mais tout d'un meurtre ! 

Ce livre qui montre que Macron est l'âme damnée d'une machine à décerveler les nations, capable d'absoudre la barbarie et les appels au meurtre des rappeurs de Sexion d'Assaut au nom du commerce devait paraître à un mois des élections présidentielles 2017. Contrat signé, félicitations de l'éditeur, mais soudain courriel glacé à une semaine de l'imprimerie, « gardez l'argent je ne publie pas votre livre ». L’auteur tente alors l’aventure de l’autoédition en juin 2017 : Après une semaine sur un site de vente en ligne populaire, le livre est classé numéro un des ventes toutes catégories confondues, devant le livre de Macron lui-même. C'est bien fait et ce n'est pas fini : les éditions Le retour aux sources vous proposent cette nouvelle version actualisée et augmentée de plusieurs chapitres. 

Cette édition d'un livre censuré qui a tenu le sommet des ventes, tous titres confondus, sur Amazon pendant quatre semaines l'été dernier est aujourd'hui réédité en version actualisée avec cinq nouveaux chapitres qui annoncent le réveil brutal de la France ! 

Votez, votez contre le vol de l'âme de la France par les zombies du libéralisme.


Christian Combaz, fils de la bourgeoisie moyenne et provinciale, après les Jésuites de Paris, et de trois années de Sciences Po, est devenu romancier à succès publié chez FayardSeuilMichel Laffont et Flammarion, puis journaliste au Figaro, à l’Express, à Valeurs actuelles, dans une France dont il a vécu, comme témoin privilégié, le passage de la grandeur gaullienne au n’importe quoi « hollandien » et à présent « macroniste ». Il anime une chronique villageoise sur TV Libertés autour de sujets brefs, des scandales ou des questions qui empoisonnent la vie de nos concitoyens : « La France de campagnol »


Christian Combaz (Campagnol hors-série) : Le sauvetage d'un livre censuré par un éditeur courageux.

Vidéo de commentaires de lecteurs :

Voir : Christian Combaz chez Thierry Ardisson pour son essai « Enfants sans foi ni loi » (2002).
En 2002, Thierry Ardisson recevait dans « Tout le monde en parle » (France 2) le journaliste romancier Christian Combaz qui annonçait, prophétique, la génération des terroristes du Bataclan, de Nice et de Charlie Hebdo. Les « bobos » de l’époque se moquaient alors de lui... Sa thèse lui attire les foudres de Joey Starr, Clotilde Courau, Guillaume Canet et Romain Goupil.

Piero San Giorgio présente « Enfants sans foi ni loi, ascenseur pour les fachos » dans sa vidéo de conseils de lecture de juillet 2018 :

Articles en relation

Partager ce contenu