Stopper l’immigration est une question de survie ! | Par Adrien Abauzit

Publié le : 12/12/2014 15:54:00
Catégories : Adrien Abauzit , Articles auteurs , Auteurs , Billets d'actualité

Allons droit au but sans tourner autour du pot : s’il y a aujourd’hui en France des millions de maghrébins, c’est parce que l’UMP et socialistes ont tout fait pour faire venir des millions de nord africains sur notre sol.


Le phénomène de conversion des français de souche à l’Islam existe, mais il est marginal.

Contrairement à ce qu’a toujours cru notre intelligentsia stupide, un africain n’est pas aussi lobotomisé et déraciné qu’un bobo. Un africain a une religion, des racines, une histoire. On ne voit pas pourquoi le fait de fouler le sol de France devrait les lui faire abandonner. Ceci n’est pas une critique : si l’auteur de ses lignes devait aller vivre dans un pays étranger, lui aussi  voudrait conserver la culture, la langue et la religion qui le structure.

L’interdiction du port du voile à l’Université, au collège, ainsi que l’interdiction de la burka  n’ont qu’un but : masquer aux français les conséquences inéluctables de l’immigration, soit le choc entre les codes sociaux français et les codes sociaux immigrés.

Les immigrationistes veulent l’immigration sans les conséquences de l’immigration, pensant encore que les français peuvent être dupes. Vivant entre bourgeois blancs, ils ignorent qu’il suffit de prendre n’importe quelle ligne de métro pour que la réalité nous saisisse à la gorge. Ils ignorent que de nombreuses villes d’Ile-de-France sont désertées par les français de souche. Ils ignorent qu’il est trop tard pour tricher, que l’évidence ne peut plus être étouffée.

En ce qui le concerne, votre serviteur se réjouirait que toutes les musulmanes de France portent le voile et pourquoi pas la burka. La frange du peuple français acquise à l’immigrationisme, essentiellement classée à gauche, ne pourrait ainsi plus s’auto-illusionner sur l’immigration.

L’interdiction du port du voile n’est qu’un grigri temporaire. Elle ne calmera pas les français dont le quotidien est dégradé par l’immigration et n’aveuglera pas longtemps l’électorat de gogôche.

Le vrai problème est le suivant : de fait, l’UMP et PS ont organisé des décennies durant la contrecolonisation de la France. Cette contrecolonisation sous pilotage mondialiste a engendré, pour des raisons historiques, sociologiques, géographiques et anthropologiques, une implosion de la société française : subversion culturelle (nos livres d’histoire en attestent), explosion de la délinquance et de la criminalité, baisse du niveau scolaire, accroissement du déracinement de la jeunesse française, féodalisation du territoire.

Face à cette situation, un homme politique digne de ce nom, soucieux des intérêts de la France, de son avenir, et désireux d’éviter la guerre civile ne chercherait pas à interdire le port du voile. Il arrêterait immédiatement l’immigration et organiserait pacifiquement et méthodiquement le retour des populations qui n’ont pas vocation à s’enraciner dans la civilisation française. Voilà ce que serait une politique française. Mais nous le savons bien : cette ligne fait horreur à l’UMPS, qui est viscéralement mondialiste et immigrationniste.

Faut-il en conclure que la reconduction de l’UMP et Socialistes aux manettes de la France conduira cette dernière à sa disparition ? Hélas, oui.

Adrien Abauzit
Le 7 décembre 2014
Billet initalement publié sur La Gauche m'a tuer

Partager ce contenu