Évènement

Vacances !

Publié le : 16/07/2010 23:00:00

playa


C'est l'été, et Scriptoblog part en vacances !

Nous donnons rendez-vous à nos  lecteurs le 23 août 2010, pour une nouvelle année de notes de lecture, de billets d'auteurs, de publications...

Un point d'étape, en attendant, sur le blog.

Tout d'abord, notre audience atteint maintenant en moyenne 700 visiteurs uniques par jour, 1.300 visites quotidiennes et environ 14.000 pages vues quotidiennement. Franchement, pour un blog de ce type, nous trouvons que ça pourrait être pire. Bon, ce n'est pas l'audience de Rue89. Mais on ne joue pas non plus dans la même catégorie... Notre surprise : le faible nombre de commentaires, par rapport au nombre de visiteurs.

Ensuite, et c'est l'essentiel, mission (presque) accomplie. Le but de Scripto était de donner naissance à une maison d'édition : c'est pratiquement chose faite. Avec une moyenne entre 3 et 4 livres vendus par jour, le chiffre d'affaires est maintenant suffisant pour autofinancer les impressions avec plusieurs sorties d'avance. En langage clair, ça veut dire que nous sommes financièrement viables. En fait, à notre microscopique échelle, nous avons même désormais les moyens de financer un début de croissance, avec davantage de moyens pour la diffusion en librairie, en particulier. Est-il besoin de préciser que cela nous suffit ? Scriptoblog n'a jamais été pensé comme un moyen de gagner de l'argent. Que l'activité s'autofinance nous satisfait amplement !

A ce propos, nous tenons à remercier tous ceux, lecteurs, clients, auteurs et contributeurs qui ont rendu possible ce petit succès. Un grand merci en particulier aux clients qui ont, au début de l'aventure, accepté de nous acheter des produits à l'époque médiocre sur le plan de la finition (éditeur, c'est un métier). C'est grâce à leur fidélité que nous avons pu, progressivement, nous améliorer sur ce plan.

Scriptoblog, du moins nous l'espérons, c'est un peu d'analyse dans un monde d'invectives, un peu de recul dans un monde d'instantanéité... et un peu de bon sens, accessoirement, dans un monde de dingues.

A bientôt pour la suite !

 

Partager ce contenu