Évènement

Retour sur Maïdan - La guerre hybride de l’OTAN

ISBN 978-2355-120770

Lucien Cerise

Les évènements qui se sont déroulés à Kiev, capitale de l’Ukraine, pendant l’hiver 2013-2014 ont une portée mondiale. La révolution de Maïdan, présentée tout d’abord comme une insurrection spontanée s’est avérée finalement n’être qu’une nouvelle opération coloniale de Washington et de l’OTAN.

23,00 €

Hier l'Ukraine, demain la France ?

« Il faut faire comprendre qu'avec l’exemple de Maïdan, l'OTAN a expérimenté une forme de « guerre hybride » qui pourrait être appliquée à d'autres pays et notamment à la France si, par exemple, le peuple français votait « mal » aux prochaines élections. Ré-informer les Français sur l'Ukraine c'est prévenir le même type d'évènements en France... »
- Lucien Cerise

Les événements qui se sont déroulés à Kiev, capitale de l’Ukraine, pendant l’hiver 2013-2014 ont une portée mondiale. La révolution de Maïdan, présentée tout d’abord comme une insurrection spontanée possédant la légitimité des luttes d’émancipation nationale – par-delà Washington et Moscou – s’est avérée finalement n’être qu’une nouvelle opération coloniale de Washington et de l’OTAN. Or, si l’ingérence étrangère en Ukraine ne fait plus débat pour la révolution orange de 2004, elle relève encore du tabou pour l’EuroMaïdan de 2014. En l’espace de dix ans, les méthodes putschistes anglo-saxonnes se sont affinées, et surtout radicalisées dans leurs objectifs, de la « révolution colorée », soit le coup d’État ponctuel, à la « guerre hybride » conçue pour durer et se répandre partout. Ce processus de chaos contrôlé lancé par l’OTAN en Ukraine vient s’ajouter à toutes les menaces qui planent sur la civilisation européenne et au-delà. Cultivant le pluralisme de l’information et puisant à des sources occidentales mais aussi ukrainiennes et russes, cet ouvrage fait partie de l’arsenal défensif.

Maïdan : place centrale de Kiev, dont le nom complet est Place de l’Indépendance (Майдан Незалежності, Maïdan Nézalejnosti).
Étymologie : du persan « میدان », via le turc « meydan », signifie « la place ».

*

Extrait :
À nos amis : L’insurrection qui vient risque fort d’être complètement noyautée. Que faire pour anticiper sur les risques de révolution colorée en France ? Maintenir le contact avec les milieux noyautés, extrême-gauche, extrême-droite et islam, pour ne pas les laisser se faire retourner complètement, puisque c’est ce qui est en train de se passer. Dans l’idéal, il faudrait parvenir à tout dédoubler. À l’alliance droite/gauche/islam sous contrôle étranger, nous devons opposer symétriquement un autre front mais autogéré et souverain. Notre survie dans un monde où la décence commune n’aurait pas entièrement disparu en dépend, que nous soyons de droite, de gauche ou musulman. Une nouvelle cartographie du paysage politique s’impose donc. Un nouveau paradigme doit émerger pour remplacer certains clivages conventionnels devenus obsolètes. Les pages qui suivent ont pour objectif de débroussailler le terrain en décryptant les facettes de cette guerre hybride menée par le capitalisme mondialisé sous la forme d’une révolution permanente recoupant les troubles qui agitent l’Ukraine depuis son indépendance et dont l’exemple nous servira de fil conducteur.

Format : 17x24cm
376 pages.


La bande-annonce :


Commentaire d'un lecteur :

« Lucien Cerise démystifie ici la fausse révolution mais vrai coup d'état atlantiste du Maïdan. Il démontre, par une analyse d'une remarquable profondeur que cette "révolution populaire" (selon l'intégralité des médias de masse) était en réalité pilotée directement par les Etats-Unis avec l'appui de ses vassaux européens ( l'Allemagne et la Pologne notamment) et ce, dans le but de précipiter le continent européen dans un conflit armé avec la Russie.
Toutes les techniques possibles et imaginables ont été utilisées par Messieurs les faiseurs de révolution du Département d'Etat et de la Central Intelligence Agency.
Là réside tout l'intérêt de cet ouvrage. Non seulement l'auteur étaye son propos par une profusion de références sourcées mais, à fortiori, il fait état de toute sa maitrise du concept d'ingénierie sociale et de son application. Du congrès américain, en passant par les bureaux de l'Open Society du milliardaire Georges Soros, une immense entreprise de manipulation a été mise en oeuvre afin de camoufler aux yeux de l'opinion publique la réalité des événements du 18 au 23 février 2014. »

Articles en relation