Nouveau Prix ​​réduit !
La face cachée de l’argent

La face cachée de l’argent

979-1094546093

Pierre-Etienne Galois

L'essence de la monnaie, et les motivations profondes des hommes qui l’ont faite émerger, restent cachées sous des siècles de mythification...

17,00 €

20,00 €

-3,00 €

Attention, ce livre est en prévente au tarif de 17.00€ au lieu de 20.00€. Vous pouvez le commander dés aujourd'hui, il vous sera expédié à partir du 5 décembre 2017.


L’argent qui se trouve dans votre poche ou sur votre compte en banque, que ce soient des euros, des dollars ou des livres sterling, ne sert-il qu’à acheter des biens et des services ? L’humanité est-elle naturellement passée du troc à la monnaie puis au crédit ?

C’est ce que pensent la plupart des économistes. Pourtant, l’essence de la monnaie, et les motivations profondes des hommes qui l’ont faite émerger, restent cachées sous des siècles de mythification.

Depuis les sociétés primitives où « les monnaies sociales » (perles, plumes, étoffes, bétail, coquillages, etc.) servaient à couvrir certaines obligations sociales (prix de la fiancée, prix du sang, …) aux sociétés modernes où il sert l’exploitation de l’homme au profit de l’oligarchie et des multinationales, l’argent, la monnaie, est avant tout un objet de monopole et de domination.

Auteur : Pierre-Etienne Galois
Éditions du Cercle
Collection "Enquêtes et Perspectives"
322 pages.

« Parfois la monnaie semble être une pure futilité [...] et, aussi loin qu'aille sa nature, un pur rien, car si ceux qui s'en servent abandonnent une monnaie pour une autre, elle devient sans valeur et sans utilité pour les nécessités de la vie »
– Aristote

« L'impérialisme américain, aucun domaine ne lui échappe. Il prend toutes les formes, mais la plus insidieuse est celle du dollar. »
– Charles de Gaulle


Table des matières :

  • Chapitre I : Le mythe des économistes : du troc à la monnaie puis au crédit.
  • Chapitre II : Les origines de la monnaie réexaminées par l’anthropologie.
  • Chapitre III : Nouvelle théorie sur l’origine de la monnaie comme objet de monopole et de domination.
  • Chapitre IV : Les premiers empires agraires : nouvelle donne politique et économique.
  • Chapitre V : Les premières pièces lydiennes.
  • Chapitre VI : Les complexes militaro-monétaires.
  • Chapitre VII : La première ruée vers l’or et l’argent.
  • Chapitre VIII : La chute de l’empire et le retour du crédit.
  • Chapitre IX : Remonétarisation des échanges en deux temps : Croisades et grandes découvertes.
  • Chapitre X : Croisée des mondes et choc des monnaies.
  • Chapitre XI : L’invention du papier-monnaie.
  • Chapitre XII : Les réserves fractionnaires, les banques centrales et l’étalon-or.
  • Chapitre XIII : L’exception française.
  • Chapitre XIV : La Banque de France : Fille de Brumaire.
  • Chapitre XV : La lutte pour le monopole d’émission monétaire aux États-Unis.
  • Chapitre XVI : La banque de réserve fédérale américaine (FED) : entre mythes et réalités.
  • Chapitre XVII : Le culte de la relique barbare et du déficit zéro.
  • Chapitre XVIII : Le privilège exorbitant du dollar et le moment gaullien.
  • Chapitre XIX : L’emprise d’une monnaie nationale sur le monde.
  • Chapitre XX : L’apocalypse annoncée du dollar ou l’aube d’une nouvelle ère monétaire.
  • Conclusion : La quadrature du cercle.
  • Épilogue : Deus ex machina.